« Deyra manana », Marseille filmée sans fard par ses habitants.

Loin du tumulte des grosses productions qui ont jeté leur dévolu sur Marseille, des cinéastes indépendants locaux œuvrent à raconter leur Marseille, tel qu'ils le vivent au quotidien. C'est le cas de Nawyr Haoussi Jones et de son équipe, en plein tournage de « Deyra manana », « merci beaucoup », en afghan. « Et de ton côté ? » demande Sébastien, … Lire la suite « Deyra manana », Marseille filmée sans fard par ses habitants.

Publicités